Assemblée parlementaire de l'OTAN
Facebook
Twitter
Delicious
Google Buzz
diggIt
RSS

21 juillet 2015 - Le président de l’AP-OTAN, Michael R. Turner, a fermement condamné les attaques terroristes perpétrées hier dans la ville turque de Suruç . “Une attaque terroriste contre de jeunes gens qui cherchaient à reconstruire la ville syrienne de Kobane démontre une nouvelle fois le barbarisme du groupe Etat islamique, qui n’accorde aucune valeur à la vie humaine et représente un affront au monde civilisé.
Paris, 18 juillet 2015 - Réunie en session exceptionnelle à Paris à l’occasion de son 60ème anniversaire, l’Assemblée parlementaire de l’OTAN a réaffirmé l’unité de l’Alliance atlantique face aux défis auxquels sont confrontés les 28 gouvernements alliés aujourd’hui dans leur voisinage oriental et méridional. Les législateurs de l’Alliance ont également rappelé que l’OTAN tire sa force de l’engagement pris par les alliés dans le Traité de Washington à défendre les valeurs et principes démocratiques. Ces valeurs doivent continuer à guider l’action de l’OTAN dans un environnement stratégique particulièrement complexe, ont-ils souligné.
Bruxelles/Paris, 17 juillet 2015 – Ce samedi 18 juillet, l’Assemblée parlementaire de l’OTAN organisera à Paris une session historique, soixante ans jour pour jour après sa réunion constituante : la première conférence annuelle des parlementaires des pays de l’OTAN. Cette session marquera ainsi le soixantième anniversaire d’une démocratie parlementaire qui a accompagné, et parfois précédé, l’évolution de l’Alliance atlantique.
29 juin 2015 – Selon Erlan Idrissov, ministre des Affaires étrangères du Kazakhstan, rencontré par une délégation de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN à Astana, l'interconnectivité et une meilleure intégration aux marchés mondiaux sont des priorités essentielles pour ce pays le plus grand pays enclavé au monde.
Lors d'une réunion avec des membres de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN, Emomali Rahmon, le président du Tadjikistan a indiqué que les talibans, ainsi que d'autres groupes extrémistes, s'amassaient le long de la frontière de 1400 km qui sépare le pays de l'Afghanistan, côté afghan, et que cette situation ne faisait qu'empirer.


Partager