➡️Président(e)s et membres de la commission
➡️Président(e)s et membres de la sous-commission sur la transition et le développement (ESCTD)
➡️Président(e)s et membres de la sous-commission sur les relations économiques transatlantiques (ESCTER)
Directeur de la commission  :  Paul Cook, Ph.D.


En 2022, la commission de l'économie et de la sécurité (ESC), la sous-commission sur la transition et le développement (ESCTD) et la sous-commission sur les relations économiques transatlantiques (ESCTER) travailleront sur les rapports suivants :

  1. Avant-projet de rapport général ESC : 
    ➡️ Lutte contre la corruption: Les enjeux stratégiques et économiques
    Rapporteure : Harriett BALDWIN (Royaume-Uni)
  2. Avant-projet de rapport ESCTER :
    ➡️ Balkans occidentaux : la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine et les défis persistants dans la région   
    Rapporteur : Michal SZCZERBA (Pologne)
  3. Avant-projet de rapport ESCTD : 
    ➡️ Défis commerciaux stratégiques : Sécuriser les industries et les chaînes d'approvisionnement essentielles 
    Rapporteur : Faik OZTRAK (Turquie)

Depuis sa création, en 1955, l’Assemblée parlementaire de l’OTAN invoque l’article 2 du Traité de l’Atlantique nord, qui encourage explicitement l’élimination des conflits dans les relations économiques internationales et la collaboration économique entre Alliés. Aussi l’une de ses commissions s’est-elle toujours consacrée à l’étude des questions économiques qui peuvent ne pas figurer au cœur du programme de l’OTAN, mais qui n’en revêtent pas moins, aux yeux des parlementaires, une importance vitale pour la communauté atlantique des nations.

Les domainesdecompétencede la commission del’économieetde la sécuritéenglobent :

  1. les relations économiquestransatlantiques, ycomprisleséchanges, le commerce et lesinvestissements;
  2. les questions internationalesdemacroéconomie, demonnaieetdetauxde change et les questions deréglementationetde concurrence présentantdel’importancepourles relations transatlantiques;
  3. la transition économiqueen Europe centraleetorientale, dansleCaucase, en Asie centraleetau Moyen-Orient, ycomprisles questions tellesquela conversion desindustriesdedéfense, la privatisation, la corruption, la réformemonétaireetfinancière, lesconséquencesenvironnementalesde la transition économique, l’État de droit et la croissanceinclusive;
  4. la sécurité énergétique, y compris les secteurs économiques des pays de l’Alliance et des pays partenaires plus particulièrement vulnérables à d’éventuelles interruptions ou perturbations des approvisionnements, les incidences économiques des prix de l’énergie et les politiques et stratégies visant à prévenir les interruptions des approvisionnements;
  5. ledéveloppementéconomiqueet la sécurité, ycomprisla reconstruction d’aprèsconflit, le rôle desfemmesdans la stabilisation et ledéveloppementaprèsunconflit, et lesliensentreleséchanges, ledéveloppementet la sécurité;
  6. les aspects économiques de la défense, y compris les dépenses de défense, l’industrie de la défense, le partage des charges et le commerce lié à la défense;
  7. les conséquences économiques du terrorisme, les moyens économiques et financiers de lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée;
  8. les conséquences pour les pays de l’Alliance des accords et politiques commerciaux et financiers internationaux, y compris ceux de l’Organisation mondiale du commerce, du G8, du Fonds monétaire international, de la Banque mondiale, de l’Union européenne et de l’Accord de libre‑échange nord-américain;
  9. les sanctions commerciales utilisées comme outils de politique étrangère et de sécurité;
  10. la coopération pratiqueavecdesinstitutionstellesquel’OCDE, la Division desaffaires économiques del’OTANet la Banque mondiale;
  11. certainspayslespolitiqueséconomiquesetcommercialesprésententunintérêtparticulier (exemplesrécents :la Chine, la Russieetl’Ukraine).

Lire aussi

SEE MORE