2020 - LA CHINE ET L’ORDRE LIBÉRAL MONDIAL

Lord JOPLING (Royaume-Uni)

04 août 2020

L'ordre libéral mondial contemporain, établi au lendemain de la seconde guerre mondiale, et les valeurs de liberté individuelle, de démocratie, de droits humains et d'État de droit qui le sous-tendent constituent le socle de l'Alliance depuis sa création. Utilisant ses capacités militaires, sa puissance économique et son influence politique croissantes à la fois comme moyen et comme justification, la Chine conteste de plus en plus cet ordre et ses principes libéraux.

Ce projet de rapport traite de l'inclusion progressive de la Chine dans l'ordre libéral mondial et les institutions multilatérales qui en constituent la base, et analyse les tentatives de Pékin de créer des structures alternatives. Il donne un aperçu du système politique et de la politique étrangère de la Chine et examine le non-respect par Pékin des valeurs libérales fondamentales et des normes internationales en matière de droits humains. Enfin, il souligne les efforts déployés par la Chine pour promouvoir et exporter son modèle de gouvernance autoritaire au-delà de ses frontières et propose une première analyse de la manière dont les autorités chinoises étayent ces efforts dans le contexte de la crise de Covid-19. 

Ce projet de rapport conclut que les tentatives de Pékin de saper l'ordre libéral mondial constituent une menace pour les valeurs communes qui définissent l'Alliance. Il fait valoir que, face à telle menace, les Alliés doivent réaffirmer leur unité et résister aux actions inacceptables entreprises par la Chine sur son territoire et à l'étranger, tout en gardant la porte ouverte à un dialogue franc mais constructif avec cette puissance en rapide ascension.