2020 -LA MODERNISATION DES FORCES ARMÉES RUSSES, SOURCE DE DÉFIS POUR LES MEMBRES DE L’OTAN

Cédric PERRIN (France)

04 août 2020

Le message contenu dans les déclarations et mesures de politique générale de Moscou est clair : la Russie fait tout ce qui est son pouvoir, aujourd’hui, pour affirmer sa puissance dans un monde devenu multipolaire. Les publications russes de politique stratégique font ressortir l’image, par ailleurs relayée par les propos et les actes des dirigeants nationaux, d’une Russie exerçant un leadership et une emprise de facto sur l’espace post-soviétique, et à même d’imposer son veto là où se négocient les conflits et enjeux mondiaux décisifs.

La stratégie nationale de sécurité et la doctrine militaire russes brossent un tableau sombre, celui d’un environnement sécuritaire international confronté à un vaste éventail de menaces et de périls susceptibles d’affaiblir ou de faire basculer la Russie depuis l’extérieur ou l’intérieur de ses frontières. Ainsi, et la liste qui suit est loin d’être exhaustive, la Russie y met en exergue les dangers et menaces inhérents à une instabilité mondiale accrue et généralisée, à la prolifération des armes de destruction massive (ADM), aux frappes de précision, à la guerre de l’information et à d’autres menaces transnationales, comme l’extrémisme violent. Ces documents font par ailleurs abondamment référence aux dangers d’une course mondiale aux armements axée sur l’innovation à tout crin dans le domaine des systèmes d’armes modernes. La Russie considère clairement que le principal défi auquel elle se trouve confrontée dans ce contexte est le fait des États-Unis et de ses Alliés. 

Les documents stratégiques russes font ressortir la conviction de Moscou selon laquelle il est indispensable, pour que soient atteints les objectifs de défense du pays, que tous les volets du pouvoir national soient mis au service de la préservation de l’État.  Cela suppose l’adoption, pour la défense et la dissuasion, d’une approche pangouvernementale associant pouvoirs économique, politique et informationnel ainsi qu’une mobilisation et une résilience sociétales au service des intérêts nationaux, étant entendu qu’au bout du compte, comme rappelé récemment par le chef d’état-major général Valery Gerasimov, les forces armées russes restent le garant ultime de la défense du pays.   [...]