FOLLIOT Philippe

Chef de la délégation

Parti politique: La République en Marche (LaREM)
Pays: France
Chambre: Assemblée nationale
Adresse: c/o Mme Aline Baffalie Secrétaire de la délégation française auprès de l'AP-OTAN Assemblée nationale Service des Affaires internationales et de défense Division des assemblées parlementaires internationales 33 rue Saint-Dominique FR - 75007 Paris
À l’Assemblée depuis: 2018
Commission(s) et sous-commission(s): GNIC,GSM,PC,PC/NP,SC,SC,SC
Site personnel: Click Here

Biographie

Né à Albi, viscéralement attaché au département du Tarn où il a toujours vécu, habitant Saint-Pierre de Trivisy, Philippe Folliot y est élu en 1989 plus jeune maire de France. Élu en 1994 au Conseil Général du Tarn – dont il est resté le benjamin jusqu’en 2008 –, il a parallèlement assuré les plus hautes responsabilités dans divers organismes de logement social. Depuis juin 2002, il est élu Député du Tarn. Réélu en 2007 puis en 2012, il adhère au groupe centriste UDI, en qualité de membre fondateur. En décembre 2014, il est nommé 3e vice-président de l’UDI, en charge des questions de défense et de sécurité. Président de l’Alliance centriste depuis 2016, il annonce début 2017 son soutien à Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle et s’implique pleinement dans la campagne. Réélu Député du Tarn en juin 2017, il intègre le groupe parlementaire de La République en Marche. Membre de la Commission de la Défense nationale et des forces armées dès son premier mandat législatif, secrétaire du Bureau en 2007 et en 2012, vice-président en 2009, Philippe Folliot y a successivement été rapporteur pour avis des budgets « gendarmerie » et « soutien et logistique interarmées. Il a également été désigné rapporteur sur les « actions civilo-militaires » en 2011, sur le Traité d’amitié France/Afghanistan en 2012 – Philippe Folliot s’est rendu en Afghanistan à cinq reprises depuis 2008 – et il a été nommé membre de la mission d’information sur le retrait des troupes françaises de ce pays. Il a également fait partie des missions d’informations sur l’évolution du dispositif militaire en Afrique et le suivi des opérations en cours ainsi que sur la formation des militaires en 2014, s’étant rendu au cours de l’année 2013-2014 à plusieurs reprises au Mali et en République Centrafricaine pour soutenir les forces françaises engagées sur place. Membre puis Président de la délégation française à l’Assemblée parlementaire de l’OTAN (AP-OTAN), Philippe Folliot est devenu en 2018 Président du Groupe Spécial Méditerranée et Moyen-Orient. Il a été nommé en décembre 2019 vice-président par intérim de l’AP-OTAN. En mai 2020 il a été nommé vice-président. Auteur en 2009 d’un ouvrage de référence « France sur mer, un empire oublié », il est le premier parlementaire à fouler, en mai 2015, le sol de l’île de Clipperton, seule possession française dans le Pacifique nord et « territoire le plus isolé de la République ». Le Premier Ministre Manuel Valls le nomme en septembre 2015 parlementaire en mission sur le devenir de l’île de Clipperton. Cette mission aboutit à un rapport, « Valoriser l’Ile de la Passion (Clipperton) par l’implantation d’une station scientifique à caractère international », en mai 2016, et une proposition de loi visant à donner un statut particulier à cette île, en novembre de la même année, adoptée par l’Assemblée nationale à l’unanimité. En janvier 2017, avec deux de ses collègues de la majorité et de l’opposition, il s’oppose à la ratification du traité avec la République de Maurice de cogestion de l'île de Tromelin et de ses espaces maritimes, avec succès.

Cette biographie a été fournie par le membre. L’Assemblée ne peut être tenue responsable de son contenu.