Déclaration du Bureau de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN relative à la grave crise de sécurité provoquée par la Russie

21 février 2022

Face à la menace d'une guerre majeure en Europe, le Bureau de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN (AP-OTAN) est uni dans sa ferme condamnation du renforcement militaire irresponsable et non justifié de la Russie en Ukraine et à ses frontières, ainsi que de ses actions agressives. 

Nous nous tenons aux côtés de l'Ukraine, de son indépendance, de son intégrité territoriale, de son droit à se défendre et de son droit souverain de choisir sa propre voie sans intimidation ni menace d'agression. L'Ukraine est aujourd'hui menacée parce qu'elle a choisi la voie de la démocratie et de l'intégration européenne et euro atlantique.

En tant qu'alliance de démocraties, l'OTAN rejette les tentatives de la Russie de saper les principes fondamentaux de l'ordre international fondé sur des règles. La notion de sphères d'influence exclusives n'a pas sa place dans le système international. Nous soutenons fermement la politique de la porte ouverte de l'OTAN, sur laquelle aucun pays tiers ne détient de droit de veto. 

En tant qu'alliance militaire défensive, l'OTAN réaffirme que la sécurité des Alliés est indivisible et rejette les tentatives de la Russie de diviser l'Alliance. 

Nous sommes favorables à la mise en œuvre de tous les moyens diplomatiques disponibles pour trouver une solution. Nos pays doivent continuer à proposer à la Russie un dialogue portant à la fois sur ses préoccupations et nos préoccupations légitimes en matière de sécurité. L'OTAN et les Alliés ont ouvert cette voie constructive. 

Il est encore temps pour Vladimir Poutine de se détourner d’une escalade militaire qui serait irréversible et de poursuivre la voie de la diplomatie et d’un dialogue substantiel. Nous regrettons que, jusqu'à présent, la Russie n'ait pas démontré sa volonté de désescalade.
Nos parlements se tiennent prêts à appuyer les lourdes conséquences qui suivront si la Russie choisit de poursuivre son agression et tente d'envahir l'Ukraine.

Nous soutenons également les décisions importantes visant à renforcer la posture de dissuasion, de défense et de réassurance de l'OTAN. 
L'Assemblée parlementaire de l'OTAN continuera de manifester visiblement son soutien indéfectible à la démocratie, à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine ainsi qu'à son intégration euro-atlantique, en travaillant en étroite collaboration avec nos collègues du parlement ukrainien

M. Poutine tente d'éradiquer la démocratie en Ukraine et d'intimider d'autres pays où brûlent les braises de l'ambition démocratique. Cette crise démontre combien est pertinente et opportune la recommandation de l'AP-OTAN visant à placer les valeurs démocratiques partagées au cœur du concept stratégique de l'OTAN et à créer, au siège de l'OTAN, un centre pour la résilience démocratique.

Lire aussi

SEE MORE