La présidente de l’AP-OTAN, Rasa Jukneviciene, souligne l’importance cruciale du lien transatlantique lors de sa visite à Washington DC

Washington DC, le 14 novembre 2018 – Lors d’une visite aux États-Unis, la présidente de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN (AP-OTAN), Rasa Jukneviciene, a rencontré des membres du Congrès et des fonctionnaires du département d’État et du ministère de la défense pour s’entretenir des grandes priorités de l’Alliance juste avant la tenue de la 64e session annuelle de l’AP‑OTAN à Halifax (Canada).

Mme Jukneviciene a tenu à souligner le rôle joué par l’Assemblée dans le maintien d’un lien solide de solidarité transatlantique au niveau législatif, et à faire part de ses points de vue concernant les défis auxquels l’Alliance est confrontée, en particulier ceux liés aux tentatives de la Russie de déstabiliser ses voisins et de faire fi des lois et règles internationales.

La présidente a ainsi fait part de ce qu’elle a pu constater lors de ses récentes visites – notamment en Ukraine, en Géorgie et en République de Moldova – et a insisté sur l’importance fondamentale des actions engagées par l’OTAN pour accroître la protection et la dissuasion depuis l’occupation de la Crimée par la Russie et les opérations de force menées par ce pays dans l’est de l’Ukraine.

Lors de son entretien avec les membres de la délégation du Congrès dirigée par Mike Turner (Parti républicain, Ohio), Mme Jukneviciene a rappelé le soutien de l’Assemblée aux engagements de l’OTAN en matière de dépenses de défense, ainsi qu’au renforcement de la contribution globale de l’Europe aux capacités de l’Alliance. Elle a en outre remercié cette délégation pour son soutien à la présence avancée renforcée de l’OTAN en Estonie, Lettonie, Lituanie et Pologne, ainsi qu’à sa présence avancée adaptée dans la région de la mer Noire.