À Lviv, les parlementaires de l'OTAN manifestent leur solidarité sans faille avec l'Ukraine et discutent d'un soutien pratique

26 septembre 2023

La guerre immorale, injustifiée et illégale de la Russie contre l'Ukraine fait payer un lourd tribut matériel et psychologique au peuple ukrainien, mais le pays reste uni dans sa détermination à repousser l'agresseur et bénéficie du soutien indéfectible de ses partenaires. Tel est le principal message que les législateurs des pays de l'OTAN ont rapporté de Lviv, où ils ont rencontré leurs homologues parlementaires, ainsi que des militaires, des responsables locaux et gouvernementaux et des étudiants ukrainiens.

Ces législateurs ukrainiens et alliés se sont réunis dans le cadre du Conseil interparlementaire Ukraine OTAN (UNIC), principal forum de coopération entre l'Assemblée parlementaire de l'OTAN (AP OTAN) et le parlement ukrainien, la Verkhovna Rada.

Les législateurs se sont rendus à Lviv « pour réaffirmer [leur] solidarité sans faille avec l'Ukraine - une nation qui lutte pour sa survie, pour son avenir, mais aussi pour l'avenir du monde civilisé », a souligné le coprésident de l'UNIC et législateur lituanien Audronius Azubalis. « L'Assemblée parlementaire de l'OTAN est une amie aussi fidèle qu'engagée de l'Ukraine ».

M. Azubalis a assuré à son homologue ukrainien que les membres de l'Assemblée continueront d'exhorter leurs gouvernements, leurs parlements et les dirigeants de l'OTAN à accroître leur soutien et à fournir à l'Ukraine tout ce dont elle a besoin pour l'emporter, quel que soit le temps que cela prendra. 
« On ne saurait trop insister sur l'urgence de la situation : le sort réservé à l'Ukraine a des répercussions sur la sécurité et la stabilité de la région euro-atlantique, et au-delà. »

Le coprésident ukrainien et premier vice-président de la Verkhovna Rada, Oleksandr Korniyenko, pour sa part, a souligné que « ce n'est qu'en œuvrant ensemble que nous pourrons stopper l'agresseur, rétablir la justice et garantir un avenir pacifique pour tous ».

Les parlementaires ukrainiens ont remercié les Alliés pour leur importante assistance militaire, cruciale pour la capacité de l'Ukraine à repousser un agresseur brutal aux forces bien supérieures en nombre. Ils ont insisté pour que les livraisons de systèmes d'armes avancés soient effectuées encore plus rapidement afin de permettre aux forces armées ukrainiennes de progresser plus vite. 

« Le monde ne doit pas se lasser de la guerre en Ukraine, car le perdant est toujours celui qui se rend le premier. Cette guerre n'est pas seulement un concours d'armes, mais aussi un concours de volonté », a souligné Yehor Cherniev, chef de la délégation ukrainienne auprès de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN. 

« Le seul moyen pour l’Occident de mettre un terme à cette guerre est de montrer qu’il est prêt à aller jusqu’au bout et à accroître son aide à l’Ukraine », a-t-il noté. « L’issue alternative est une victoire russe, et l'effondrement du droit international et de l'ordre mondial. »

Les représentants militaires ukrainiens ont présenté une liste exhaustive des capacités requises de toute urgence sur le champ de bataille, qu'il s'agisse d'avions de combat F-16, de missiles à longue portée ou d'équipements non létaux, mais néanmoins vitaux, tels que les dispositifs de brouillage des drones et de vision nocturne. Ils ont souligné qu'une grande partie de ces capacités sont sujettes à l'usure et que l'Ukraine a besoin d'un approvisionnement constant. 
Concernant l'Ukraine, les membres de l'UNIC ont salué la décision prise lors du sommet de l'OTAN à Vilnius en 2023 de transformer l'ensemble complet de mesures d'assistance (CAP) en un programme stratégique d'assistance pluriannuel. Karen McTear, cheffe de la représentation de l'OTAN en Ukraine, et son équipe ont réitéré l'engagement de l'OTAN à poursuivre son soutien politique et pratique à l'Ukraine, notamment en ce qui concerne la mise en place d'institutions de défense, l'interopérabilité, la réadaptation médicale, la reconstruction d'après-guerre, le déminage et la modernisation des marchés publics de défense. 

Les parlementaires présents se sont accordés à dire que le futur cadre de sécurité européen ne sera ni complet ni durable sans une adhésion à terme de l'Ukraine à l'OTAN. À cet égard, ils ont salué les décisions importantes prises au sommet de Vilnius, notamment la création du Conseil OTAN-Ukraine ainsi que la levée de l'obligation préalable d'obtenir un plan d'action pour l'adhésion mais ont également appelé à franchir de nouvelles étapes en vue de celle-ci. Plusieurs membres de l'UNIC ont souligné que, si l'Ukraine doit poursuivre les réformes nécessaires, les conditions d'adhésion mentionnées dans le communiqué du sommet de Vilnius devraient être clairement définies, délimitées et accessibles. 

Les coprésidents de l'UNIC ont publié une déclaration soulignant les nombreux points discutés au cours de la réunion. Ils se sont également accordés sur des propositions visant à renforcer le soutien pratique apporté par l'AP-OTAN à la Verkhovna Rada, qui seront présentées à l'occasion de la prochaine session annuelle de l'AP-OTAN à Copenhague du 6 au 9 octobre 2023. 

« Un engagement soutenu et mutuel entre l'Ukraine et l'OTAN est majeur pour assurer notre avenir. Et notre alliance parlementaire est d'une importance considérable pour la sécurité et la stabilité non seulement en Ukraine, mais aussi dans le monde entier », a déclaré le premier vice-président Korniyenko. « Nous voyons de nombreux domaines de coopération prometteurs, notamment des projets communs de défense et de sécurité, mais aussi l'échange d'expériences et la formation ».

Au cours de leur visite, les parlementaires de l'OTAN ont également rencontré des universitaires et des étudiants de l'Université nationale Ivan Franko de Lviv, qui leur ont fait part de leur vision d'avenir démocratique et euro-atlantique pour l'Ukraine. Les membres de l'AP-OTAN ont également visité le Centre national de réadaptation Superhumans, un établissement médical qui aide des milliers de soldats ukrainiens blessés à retrouver une qualité de vie en leur fournissant des prothèses, des services de réinsertion, un soutien psychologique et des services de chirurgie reconstructive.

Dans le cadre de leur mission d'enquête, les délégués ont été informés à Rzeszow, en Pologne, du travail crucial effectué par le centre logistique polonais et par la 10e Mountain Division de l'armée américaine pour faciliter le soutien militaire occidental à l'Ukraine. 


Si l’Assemblée est, sur le plan institutionnel, distincte de l’OTAN, elle constitue un lien essentiel entre cette dernière et les parlements des pays membres de l’Alliance. Elle assure une plus grande transparence des politiques de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord et permet aux législateurs et citoyens de l’Alliance de mieux comprendre les objectifs et missions de celle-ci.

Créé en 1998, l’UNIC avait pour objet d’introduire plus de transparence dans l’application des dispositions de la Charte OTAN-Ukraine et d’illustrer tout à la fois l’intérêt des parlementaires pour la coopération entre les deux parties et leur intervention dans ce domaine. Depuis lors, il s’est transformé en un forum plus large au sein duquel peut être abordée toute question d’intérêt mutuel. Il a ainsi joué un rôle de premier plan dans la réponse de l’Assemblée à la nouvelle invasion de l’Ukraine par la Russie

Lire aussi

SEE MORE