La parlementaire lituanienne Rasa Jukneviciene devient présidente de l’AP-OTAN

24 septembre 2018

24 septembre 2018 - Rasa Jukneviciene (Lituanie) prend officiellement aujourd’hui la fonction de présidente de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN, succédant ainsi au président sortant Paolo Alli (Italie) dont le mandat national est arrivé à terme.   

« Je suis honorée de la confiance qui m’est accordée par mes collègues parlementaires et souhaite rendre hommage à Paolo Alli pour sa contribution admirable et ses grandes qualités en tant que dirigeant. 

L’OTAN constitue non seulement le socle de la sécurité de nos pays et de nos concitoyens, elle en est aussi la garante. Alors que nos pays sont confrontés à des défis sans précédent, il est primordial de renforcer le caractère unique de cette Alliance et du lien transatlantique qui nous unit. Ma priorité absolue sera donc de m’assurer que l’Assemblée oeuvrera dans cet esprit au moyen de la diplomatie et du dialogue parlementaires.  

Le sommet de l’OTAN qui s’est tenu à Bruxelles en juillet dernier a permis d’établir des priorités claires, visant à consolider la réponse de l’OTAN face aux défis actuels. Je m’entretiendrai dès demain de ces sujets avec la secrétaire générale déléguée de l’OTAN, Rose Gottemoeller, entre autres hauts responsables de l’Organisation. Dès lors, notre Assemblée sera en mesure d’évaluer les progrès accomplis lors de sa prochaine session annuelle qui se tiendra au Canada, notre autre allié indispensable sur le continent américain.  

J’ai également l’intention de me rendre dans des pays qui sont de proches partenaires ou qui aspirent à rejoindre notre Alliance, pour leur faire part de notre soutien à l’égard de la politique de la porte ouverte de l’OTAN et valoriser leurs propres contributions qui font en sorte que nous pouvons relever ensemble les défis qui nous préoccupent tous ».

Mme Jukneviciene a rejoint l’AP-OTAN dans un premier temps en 1999, et y a occupé plusieurs postes clés avant d’être nommée ministre lituanienne de la défense entre 2008 et 2012. Elle est revenue vers l’Assemblée au terme de son mandat en 2013 et en a été élue vice-présidente en novembre 2016, un poste qu’elle a occupé jusqu’à sa designation, aujourd’hui, à la tête de l’organisation.