Déclaration du président de l’AP-OTAN concernant la situation au Bélarus

19 août 2020

"J'ai suivi avec inquiétude les récents événements au Bélarus. La nation européenne souveraine et indépendante du Bélarus doit choisir ses propres dirigeants politiques et elle doit pouvoir le faire librement et sans crainte de violence. Les graves violations des droits humains n'ont pas leur place dans l'Europe du XXIe siècle. J'appelle donc Minsk à respecter pleinement ses engagements internationaux et ses droits fondamentaux, y compris la liberté d'expression et le droit de réunion pacifique.  

Notre Assemblée a toujours été un fervent partisan d'un dialogue ouvert entre tous les acteurs politiques et l'ensemble de la société afin de résoudre les différends politiques nationaux. Je suis fermement convaincu que c'est la voie à suivre pour le Bélarus. 


Le Parlement du Bélarus a obtenu le statut de membre associé auprès de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN en 1992, mais ce statut reste suspendu depuis 1997.

Lire aussi

SEE MORE