Publication du rapport présidentiel annuel et ouverture des réunions annuelles de l’AP OTAN à Bruxelles

21 février 2022

▶️ RAPPORT PRÉSIDENTIEL ANNUEL


Alors que quelque 90 parlementaires se rassemblent pour débattre de la profonde crise sur la sécurité européenne provoquée par la Russie et des priorités de l’Assemblée pour le nouveau concept stratégique de l’OTAN, le président de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN, Gerald E. Connolly (États-Unis), publie son rapport pour l’année 2021.

Cette publication présente tous les rapports, les recommandations et les activités de l’Assemblée en 2021 et brosse un tableau des priorités que les membres de l’Assemblée souhaiteraient retrouver dans le nouveau concept stratégique qui sera adopté par les dirigeants de l’Alliance à Madrid en juin prochain.

« En 2021, nos propres délibérations, ici à l'Assemblée, ont fait ressortir deux évidences », souligne le président Connolly : « L’OTAN doit s’aligner sur la réalité stratégique et elle doit réaffirmer son engagement à ses valeurs démocratiques communes fondamentales. »

« Les actions de la Russie ont mis fin à 25 ans d’efforts pour établir un véritable partenariat stratégique. Les ambitions déclarées par la Chine et les actions de celle-ci présentent un défi systémique aux valeurs et aux régimes démocratiques », ajoute-t-il.

« L’OTAN doit revenir à ses racines » pour arriver à surmonter ces défis et tous les autres qui se présentent, affirme le président Connolly. « L’OTAN a toujours été définie par les valeurs qu’elle défend plutôt que par ce qu’elle combat. C’est une alliance qui s’engage pour la démocratie, les libertés individuelles et l’État de droit. »

« Après plus de sept décennies d’existence, il n'y a toujours pas le moindre placard à balais au siège de l'OTAN consacré au renforcement des institutions démocratiques », déplore le président Connolly. « C’est pourquoi l’Assemblée insiste sur la création d’un centre pour la résilience démocratique au siège de l’OTAN qui servira, sur demande, de centre de ressources sur les meilleures pratiques et de fertilisation croisée sur les normes démocratiques. »

Cette semaine, la direction de l’Assemblée adoptera sa contribution formelle au nouveau concept stratégique de l’OTAN, avant de remettre celle-ci au secrétaire général de l’OTAN et au Conseil de l'Atlantique Nord.

Au cours des trois prochains jours, les membres de l’Assemblée aborderont également d’autres questions figurant à l’agenda transatlantique avec des représentants de l’OTAN, de l’UE et des représentants nationaux. Ils évoqueront notamment les défis posés par la Chine et ceux présents sur le flanc sud de l’OTAN, la résilience des Alliés, la gestion de crises, la dissuasion nucléaire et la maîtrise des armements, ainsi que la coopération entre l’OTAN et l’UE.

Ces réunions conjointes représentent également l’occasion de rencontrer annuellement les représentants permanents au Conseil de l’Atlantique Nord, sous la co-présidence du président Connolly et de Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’OTAN et président du Conseil de l’Atlantique Nord.


Ces réunions se déroulent à huis clos. Il n’y a pas de couverture médias.

Lire aussi

SEE MORE