Conseil interparlementaire Ukraine-OTAN (UNIC), déclaration conjointe

24 janvier 2022

Déclaration par les co-présidents de l’UNIC : Oleksandr KORNYENKO (Ukraine), premier vice-président de la Verkhovna Rada, et Michal SZCZERBA (Pologne), chef adjoint de la délégation polonaise auprès de l'AP-OTAN

Nous nous unissons pour condamner fermement le renforcement militaire provocateur, irresponsable et non justifié de la Russie aux frontières orientales de l’Ukraine ainsi que sa rhétorique agressive. La Russie porte seule la responsabilité de mettre en péril l’ordre sécuritaire européen. Toute nouvelle agression contre l’Ukraine entraînera de sévères conséquences pour la Russie.

Nous saluons les efforts diplomatiques actifs entrepris par les pays membres de l’OTAN, y compris par le biais du Conseil OTAN-Russie, pour convaincre la Russie d’amorcer une désescalade de la situation, ainsi que leur étroite coordination avec l’Ukraine. Aucune décision concernant l’Ukraine ne doit être prise sans l’Ukraine.

Nous rejetons le discours de la Russie qui définit des sphères d’influence exclusives, et nous sommes déterminés à défendre le principe fondamental selon lequel tous les États ont le droit de choisir leur propre voie et leurs propres arrangements en matière de sécurité. En tant que nation souveraine, l’Ukraine a choisi la voie de l’intégration européenne et euro atlantique. Ce choix est inscrit dans la constitution ukrainienne et bénéficie du soutien du peuple ukrainien. Nous saluons le soutien sans cesse renouvelé par les Alliés à la décision prise au sommet de Bucarest en 2008 selon laquelle l’Ukraine et de la Géorgie deviendraient membres de l’OTAN et au principe selon lequel aucune tierce partie ne détient de droit de veto sur leur intégration euro-atlantique.

Nous continuons à dénoncer avec la plus grande fermeté l’agression et l’occupation par la Russie d’une partie du territoire souverain de l’Ukraine, les graves violations des droits humains qu’elle exerce dans ces régions, la restriction illégale de la liberté de navigation dans la mer d’Azov et le détroit de Kertch ainsi que l’assaut constant mené contre la démocratie ukrainienne au moyen de cyberactivités malveillantes, de désinformation, d’espionnage et d’autres techniques hybrides. Nous ne reconnaîtrons jamais l’annexion illégale et par la force de la Crimée par la Russie. La Crimée, c’est l’Ukraine.

Nous prenons acte avec satisfaction du soutien politique et pratique apporté par les Alliés à l’Ukraine de façon bilatérale ou à travers l’OTAN pour aider l’Ukraine à se défendre et à consolider ses institutions démocratiques. Nous encourageons les Alliés à approfondir ce soutien. Les citoyens, le parlement et le gouvernement ukrainiens restent pleinement engagés à poursuivre le processus de réforme. Les progrès réalisés en faveur en matière d’État de droit et de renforcement du système judiciaire sont essentiels pour consolider la résilience démocratique de l’Ukraine ainsi que pour faire avancer son intégration européenne et euro atlantique.

En tant qu’alliance de démocraties, l’OTAN et ses membres ont la responsabilité de faire respecter l’ordre international fondé sur des règles, lequel est menacé par la résurgence des pouvoirs autocratiques. Aujourd’hui, l’Ukraine est en première ligne de cette lutte, et la communauté euro-atlantique doit se tenir fermement à ses côtés. Nous devons unir tous nos efforts et tous nos moyens possibles pour parvenir à une résolution pacifique respectueuse du droit international et des principes démocratiques.

L’Assemblée parlementaire de l’OTAN n’a de cesse de formuler son soutien inébranlable à la souveraineté de l’Ukraine, à son intégrité territoriale, à son intégration euro-atlantique et à son processus de réforme. L’Assemblée donnera une preuve concrète de son soutien en tenant sa prochaine session de printemps à Kiev au mois de mai.
 


L’UNIC a été créé en 1998 pour apporter plus de transparence à la mise en œuvre de la Charte OTAN-Ukraine et pour montrer l’intérêt et l’implication de l’Assemblée pour la coopération entre l’OTAN et l’Ukraine. Depuis, l’UNIC est devenu un forum plus large de discussion entre les membres sur des questions et des préoccupations mutuelles. L’UNIC se réunit deux fois par an : une fois à Bruxelles au siège de l’OTAN, et une fois en Ukraine. Ses rencontres sont également ouvertes aux membres de la sous-commission sur les partenariats de l’OTAN de la commission politique.
_____________________________________________________________________

Un communiqué de presse du Conseil interparlementaire Ukraine-OTAN sera publié dans les plus brefs délais. 

Lire aussi

SEE MORE