Les législateurs alliés tirent le bilan du sommet de l'OTAN

25 juin 2021

Plus de 60 législateurs issus de toute l'Alliance se sont réunis aujourd'hui pour tirer le bilan du sommet de l'OTAN de la semaine dernière ainsi que du premier voyage du président américain Joseph R. Biden en Europe. Le secrétaire général délégué de l'OTAN, Mircea Geoană, et le secrétaire d'État adjoint américain pour l'Europe, Michael J. Murphy, ont présenté aux parlementaires alliés leur point de vue sur les principales conclusions d'une semaine déterminante pour les relations transatlantiques. 

Dès l’ouverture de la réunion, le président de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN, Gerald E. Connolly (États-Unis), a souligné toute l'importance du sommet de Bruxelles, qui a « clairement tracé la voie pour l'adaptation en cours de l'OTAN ». Il s'est particulièrement félicité de « l'importance accrue accordée aux valeurs démocratiques », une priorité qui a constamment figuré en tête des recommandations de l'Assemblée précédant la tenue du sommet. « Ce sont ces valeurs qui distinguent l'OTAN de toute autre alliance militaire. Elles sont le fondement même de cette Alliance », a souligné le président. 

Le représentant au Congrès américain a également salué la visite du président Biden en Europe – son premier voyage à l'étranger dans cette fonction – comme une « preuve manifeste de son attachement au lien transatlantique et à la sécurité européenne ».

Le sommet des chefs d'État et de gouvernement des pays alliés, qui s'est tenu à Bruxelles le 14 juin, a approuvé un vaste ensemble de mesures visant à poursuivre l'adaptation de l'OTAN dans un environnement de sécurité caractérisé par une concurrence stratégique croissante de la part de la Russie et de la Chine. Les dirigeants des pays alliés ont spécifiquement approuvé une marche à suivre dans le cadre d’OTAN 2030 fondé sur plusieurs lignes d'effort essentielles : intensification des consultations politiques, renforcement de la défense collective, amélioration de la résilience, consolidation de l'avance technologique de l'OTAN, maintien de l'ordre international fondé sur des règles, renforcement de sa capacité à fournir aux partenaires un soutien en matière de formation et de renforcement des capacités et une plus grande prise en compte de l'impact du changement climatique sur la sécurité. Ils ont en outre décidé de s’atteler au prochain concept stratégique de l'OTAN – le principal document d'orientation stratégique de l'Alliance – d’ici au prochain sommet prévu en 2022.

Saluant la décision des dirigeants des pays alliés de réviser le concept stratégique de l'OTAN datant de 2010, le président Connolly s’est déclaré « particulièrement heureux que, lorsque le secrétaire général de l'OTAN, M. Stoltenberg, a présenté cette décision, il ait cité deux raisons principales : premièrement, la nécessité de réaffirmer les valeurs démocratiques partagées de l'Alliance, et deuxièmement, la nécessité de prendre en compte les changements considérables intervenus dans l'environnement de sécurité depuis 2010. Nous espérons vivement qu’il s’agit là d’un fil conducteur qui guidera la révision du concept stratégique que nous adopterons en fin de compte ».

Il a notamment exhorté les Alliés à « s'appuyer sur les discussions qu'ils ont eues au sommet et à examiner les moyens concrets par lesquels l'OTAN peut contribuer à promouvoir et à défendre nos valeurs démocratiques communes », dont la recommandation de l'Assemblée en faveur de la création par l'OTAN d’un centre pour la résilience démocratique. Ce centre serait basé au siège de l'OTAN et constituerait une ressource mise à la disposition des Alliés qui en feraient la demande pour les aider à mieux combattre les menaces qui pèsent sur la démocratie. 

L'Assemblée parlementaire de l'OTAN a présenté ses recommandations pour OTAN 2030 et pour le sommet de l'OTAN dans toute une série de rapports et de résolutions. Elle a également créé un groupe de travail chargé de préciser la proposition de création d'un centre OTAN pour la résilience démocratique. L'Assemblée est institutionnellement distincte de l'OTAN mais constitue un lien essentiel entre l'OTAN, les parlements et les citoyens des pays membres de celle-ci. 

Lire aussi

SEE MORE